Règles serveur

Aller en bas

Règles serveur

Message par Rosil le Ven 17 Nov - 22:51

Bonjour, Bienvenue

Nous n’avons que 3 obligations :

–Respect: chaque joueur du serveur se doit d'être respectueux vis à vis de tous les joueurs qu'il rencontrera. Nous demandons un comportement mature et réfléchi à nos membres. Chaque problème rencontré devra être résolu dans les plus brefs délais. De manière générale vous représentez à tout moment dans le jeu ainsi que sur tous les forums de la communauté. Vous vous devez de montrer le bon exemple. Plus qu’un serveur c’est aussi une façon de jouer et d’appréhender les autres joueurs. Ne négligez pas les personnes avec lesquelles vous jouez ni celles avec lesquelles vous parlez. Comportement des membres Nous attendons de nos membres qu'ils aient un comportement exemplaire vis-à-vis des autres joueurs du serveur.La réputation d'un joueur fait la réputation d'un serveur et non l'inverse.

TeamSpeak 3

-TeamSpeak: obligatoire. Chaque personne connectée dans le serveur doit se connecter sur le TeamSpeak 3 du serveur. Les personnes qui ne peuvent pas devront prévenir Modérateurs, le fondateur du serveur.

.Nos recrutements

-Nous recherchons des membres respectueux, compétents, motivés, matures et impliqués dans la vie du serveur. -Tous nos recrutements se passent sur le Teamspeak 3..

Le Fondateur

Rosil Riders Le fondateur du serveur a la responsabilité de la bonne tenue du serveur. Il doit être à l'écoute des membres du serveur et doit tout mettre en œuvre pour que tout se passe bien et que tout le monde trouve du plaisir à jouer. En dernier recours il a le dernier mot quand une situation devient inextricable. ​

Les Modérateurs

Les Modérateurs sont des personnes de confiance. Ils ont en charge de faire respecter les Règles, de veiller au bon déroulement des évènements du serveur et d'animer le serveur. Ils doivent être à l'écoute des membres et rapporter tous problèmes au fondateur du serveur. Ils ont la responsabilité de prévenir, si cela devient nécessaire, de sanctionner un membre qui n'aurait pas respecté les Règles ou amènerait une mauvaise ambiance dans le serveur de part son comportement. Cette fonction consiste à gérer le teamspeak .

Règles serveur

Tous les véhicules dont le moteur est immergé dans l'eau (exemple: zone de l’archéologie) seront automatiquement mis en fourrière par la police par soucis de bon sens RP.


Lorsqu'un individu refuse la fouille de son sac lors d'un contrôle de routine de la part des forces de l'ordre, les policiers ont la possibilité de ramener l'individu au commissariat pour une fouille approfondie. Si celui ci persiste dans son refus, l'officier est dans son droit de mettre l'individu en prison pour un refus d’obtempérer. Cette décision ne peut être prise qu'à partir du grade de brigadier.

Si un véhicule lambda récidive lors d'un refus d'obtempérer (2 passages minimums devant les forces de l'ordre sans s’arrêter suite à la demande de ces premiers), les forces de l'ordre sont autorisés à ouvrir le feu à l'arme létale uniquement sur les roues du véhicule dans le but de neutraliser l'individu. Tout décès non souhaité suite à une tentative de neutralisation ne pourra être retenu contre les forces de l'ordre.

Tout véhicule rebelle présent sur Altis peut être détruit ou utilisé par autrui de manière RP excepté les véhicules présents en safezone. Aucun remboursement concernant les véhicules rebelles ne sera pris en compte par l'état suite à l'application de cette nouvelle loi. Si un véhicule rebelle appartenant à une team rebelle lambda tombe entre les mains d'une autre team rebelle ou celles de la police (par la force ou non), les nouveaux possesseurs ont le droit de procéder à la destruction du véhicule ou utiliser celui ci (les forces de l'ordre ont obligation de le détruire). Je vais énumérer la liste des véhicules concernés par cette règle: pick up rebelle armé ou non, hummingbird rebelle, orca rebelle, tous les types de tempest, ifrit armé ou non.

Les hélicoptères civils ne se trouvant pas en safezone peuvent être volés, déplacés et utilisés par autrui à des fins RP mais en aucun cas vendus ou détruits. Si l'hélicoptère venait à être détruit, la somme sera prélevé automatiquement par l'état sur le compte bancaire du responsable du vol.

Toutes alliances entre divers groupes rebelles doivent être supprimées à partir d'aujourd'hui. Chaque groupe rebelle est donc livré à lui même. Je vais clarifier ce point ici même. Lors d'une action rp, il n'y a donc plus la possibilité d'appeler à l'aide une autre team rebelle ni de collaborer pour une action commune engageant un échange de coups de feu contre les forces de l'ordre ou contre une team rebelle lambda. Seuls les pactes de non-agression sont autorisés (Un pacte de non-agression est un traité entre deux ou plusieurs groupes rebelles dans le but d'éviter un conflit armé entre eux et de résoudre leurs problèmes par des négociations diplomatiques)

Règlement général :
Article 1 bug/cheat/hack/dupli : S’offrir un quelconque avantage ingame en exploitant un bug, un cheat, un hack, une technique de duplication, ou tout autre faille sera passible d’un ban définitif (we see everything)!

Article 2, le donateur : Il est interdit aux non donateurs de posséder un équipement exclusif du magasin donateur et il est interdit aux donateurs de vendre/donner à un non donateur, un équipement exclusif du magasin donateur.

Article 3, teamspeak (TS) : Il est OBLIGATOIRE d’être présent sur le serveur TS, sous le même pseudo que celui choisi ingame (ou cela risque d'engendrer un kick/ban InGame).

Article 4, litiges : Les litiges se règlent sur le TS et non ingame. A l’amiable dans un premier temps, en channel « besoin d’aide » si l’intervention du staff est requise.

Article 5, le respect : Le respect entre les joueurs et de rigueur ! Les insultes ingame (même si cela vous parait RP) ou sur ts ne seront pas tolérées !

Article 6, le troll : Tout acte n'ayant aucun autre objectif ou intérêt que de nuire à un autre joueur sera considéré comme du troll et pourra être sanctionné.

Article 7, le déco après mort : Tout ALT+F4 pourra être sanctionné sévèrement par l'équipe du Staff. Aucun motif n'est recevable.

Règles Role Play (RP) :
Altis life est un jeu de rôle. Toute interaction ingame (orale, combats…) est une action RP.

Article 1, début d’action RP : une action RP débute à partir du moment où un échange oral ou si un tir à eu lieu.

Article 2, fin d’action RP : il est strictement interdit de mettre fin à une action RP par déconnexion ou fuite en Safe-Zone.

Article 2 B, Actions en cours et fin d’actions RP : Toute action engagé sur l’île reste valable pendant la durée d'un reboot,seul votre mort vous fera oublié l'action en cours (ne rentrera pas en compte :bug,autre action) Il est conseillé de communiquer hors RP par message pour se mettre d’accord sur la fin d’une action.

Article 3, la valeur de la vie : PRÉSERVER la vie de votre personnage doit être plus important que tout le reste. Ne pas se rendre/fuir/obtempérer, en situation désespérée, sera considéré comme un acte non RP (Ex : grosse infériorité numérique, encerclé par l’ennemie, ect…). L’armée est LA SEULE faction autorisée à poursuivre le combat à tout prix.

Article 4, la mort : Lorsque votre personnage meurt vous démarrez une nouvelle vie. Tout événement ayant eu lieu avant votre mort doit être oublié. Vous devez donc oublier : l’identité de votre agresseur, le lieu de votre mort, les véhicules ou personnes que vous avez repéré ect… Toute revanche ou retour sur zone/sur convoi/sur action RP ect… EST INTERDIT.

Article 5, l’oral ingame : Lorsque vous parlez dans le jeu, il est demandé de vous exprimer en restant dans votre rôle, le Hors-RP est totalement interdit. Faites preuve d’imagination !! EX : Un rebelle à un policier : « Hors-RP, Pose tes armes et saisis les ! » Dites plutôt :« Pose tes armes dans la poubelle juste à coté ! » Autre exemple : Une personne à une autre : « Hors-RP, mon casque est mal réglé ! » Dites plutôt : « Mon sonotone a plus de piles ! » Le Hors-RP est toléré quand il y a un problème de règles ou manque d'information sur une situation ,cela permettra d'éviter d'envenimer une situation et par exemple finir en besoin d'aide. Rappelez vous que vous êtes dans un jeu ! Utiliser votre imagination pour créer des situations amusantes permettra parfois de désamorcer une situation.

Article 6, actions en team : Il est OBLIGATOIRE de porter un nom de team en commun dans votre pseudo pour participer à des actions RP à plusieurs. Sauf les forces de Police, reconnaissables par leurs uniformes et leurs grades.

Article 7, séparation d'actions : SEULES les forces de l'ordre, peuvent intervenir dans une action entre 2 team. Il est obligatoire pour les autres de quitter une zone si une action s'y déroule. Un message hors RP pour prévenir qu'une action est en cours est autorisé.

Article 7B, exception : Le CONTRE-BRAQUAGE est le seul cas ou une action peut être interrompue par des civils/rebelles. Uniquement pour protéger un civil NON ARMÉ (voir Règlement civil/Règles contre-braquage).

Article 8, l’information : L’usage de la touche ² est autorisé pour reconnaître les personnes appartenant à la team avec laquelle vous êtes en action RP (UNIQUEMENT si vous avez la personne en visuel !). En dehors de cet usage toute autre information doit être recueilli par une action RP. Exemple : demander son nom à une personne ect…

Article 9, dégâts collatéraux : Le remboursement en cas de meurtre sur une personne étrangère à votre action RP est obligatoire. Sauf si non respect avéré de l’article 7.

Article 10, la communication : En cas de KNOCK, MENOTTAGE, MAINS SUR LA TÊTE, ou RETRAIT ORAL DE LA RADIO (sur une personne à votre merci) : Communication avec d’autres personnes INTERDITE jusqu’à la fin de l’action RP. Seul le canal direct ingame ou véhicule reste autorisé. Si vous êtes tazé les communications sont retirées automatiquement jusqu’à ce que vous puissiez bouger à nouveau (sauf si menotté dans la foulée). Si la radio portable a été retirée à un policier ou à un membre de l'armée il a autorisation d'utiliser la radio présente dans son véhicule uniquement si le véhicule est sous son contrôle. Article 11, immunités : Aucune action RP agressive (prise d'otage, braquage ect...) ne peut être entreprise envers un médecin ou un journaliste. Ils ne sont un danger pour personne et doivent pouvoir exercer tranquillement.



Règlement safe-zone :
Article 1, l’agression : Tout acte d’agression est interdit à l’intérieur d’une Safe-Zone (knock, rob, tirs depuis l’extérieur de la zone, ect…).

Article 2, véhicules : Le vol de véhicule est interdit en safe zone.

Article 3, police & safe-zone : Seule la police à la possibilité d’engager une action RP en safe zone si elle repère un individu dans l’illégalité, ou un véhicule interdit par les lois d’Altis. La Safezone de l'Airfield est un cas particulier, la police est en droit de vous arrêter dans cette zone si vous êtes recherché, et la police peut saisir et détruire tout véhicule rebelle terrestre, si vous avez du stuff rebelle sur vous et que la police doit vous emmener au commissariat, ils ne tiendrons pas compte de votre stuff. De plus les véhicules terrestres rebelles sont strictement interdits dans cette zone, la police pourra se saisir de ces véhicules et les détruire. Les véhicules aériens rebelles sont quand à eux autorisés dans la safe zone de l'airfield.

Article 4, le retour zone safe : Il est strictement interdit de retourner en zone safe lorsque vous êtes en action. Si vous êtes poursuivant, vous ne devez pas continuer l'action, et vous devez vous rendre en besoin d'aide, muni du pseudo de celui qui a fait le retour en zone safe.



Règlement rebelle/civil :
Article 1, le civil : Vous êtes civil si vous ne portez sur vous QUE du matériel considéré comme légal par les lois d’Altis.

Article 2, le rebelle : Vous êtes rebelle si vous portez au moins 1 équipement considéré illégal par les lois d’Altis.

Règles serveur :

Article 0, membres/serveur : La limite est de 10 membres connectés sur un même serveur et de 20 membres dans la team.Il est strictement interdit de changer de team ponctuellement.

Article 1, banque/bijouterie/douanes/otages :

Les actions banque, bijouterie, prises de douane et prises d’otages ne peuvent se dérouler au même moment ! De plus il ne peut y en avoir qu’une PAR REBOOT. Si au moment de lancer l’action la police répond qu’elle est déjà prise par une banque/bijouterie/douane/otages, ou qu’elle vous dit que cette action a déjà été faite par une team :
-> Vous devez patienter ou abandonner l’action SUR LE CHAMP.

Article 2, contrôle de zone : Le camping sur une zone légale ou illégale est limité à 15 minutes.

Article 3, nom : Il est nécessaire à partir du moment où au moins deux personnes sont, soit armés rebelles, soit braquent ensemble, d'avoir un "tag"/"nom de famille" commun dans leur nom qui permet de les identifier. Quand deux personnes farment ensembles et sont armés d'armes légales il est toléré de ne pas avoir de "tag"/"nom de famille" commun, au delà de deux personnes (3,4,5, ...) il faut un "tag"/"nom de famille" commun dans le nom.
Ex: John Gordona & François Gordona
Et/Ou: [OTAN] John & [OTAN] François Règles usage des armes :

Altis life N'EST PAS un jeu de guerre. L'usage de la force doit être justifié. Le meurtre non justifié est considéré comme un FreeKill.

Article 1, droit de tirer : Vous êtes autorisé à user de vos armes dans le cas où :
_Vous ou votre team avez subit des tirs, sur vous même ou sur votre véhicule.
_Un combat vous impliquant vous ou votre team est engagé.
_Vous ou un membre de votre team avez subit un knock.
_ Vous ou un membre de votre team avez été neutralisé par une arme non létale (tazer/flasball).
_Vous ou votre team avez effectué ET subit une SOMMATION (voir article 2).

Aricle 2, la sommation :
_Une menace de mort ORALE envers une personne/team. Attention à laisser au minimum 5 secondes (5 VRAIES secondes) pour obtempérer !!
ATTENTION : Les sommations orales depuis un véhicule sont irrecevables.
ATTENTION : Recevoir une sommation NE DISPENSE PAS d'en faire une à votre tour !
_La sommation tir (TIR VOYANT, DEVANT LE VÉHICULE) ne peut être utilisé QUE si l'adversaire est en hélicoptère (lui laisser 10 secondes pour quitter la zone).
_La sommation par téléphone n'est autorisé que envers la Police et inversement (par logique RP)!!

Article 3, l'arrêt de véhicule :
_Lors d'un barrage, il est OBLIGATOIRE de demander l'arrêt d'un véhicule ORALEMENT dans un premier temps. Si le véhicule refuse de s'arrêter (Laissez lui tout de même le temps de réagir si il ne ralentis pas) alors droit de tirer dans les PNEUS.
_ Lors d'une poursuite, si elle s'éternise, les poursuivants on l'autorisation d'effectuer des tirs de sommation puis des tirs dans les roues, si la personne poursuivie meurt les poursuivants n'auront rien à rembourser.
_Une fois le véhicule à l'arrêt, appliquer la règle sur les sommations.
SAUF si la personne use de l'article 1 et engage le combat dès la descente du véhicule (se place, vise, ect...).

Article 4, combat de teams : Une fois un combat engagé tout membre d'une des teams en combat pourra être abattu à moins qu'il se rende (mains sur la tête, reddition orale ect...).

Article 5, la reddition : Tuer une personne qui a les mains sur la tête ou qui demande à se rendre est interdit en TOUTE circonstance (tant qu'il coopère). La reddition est possible AVANT, PENDANT, ou APRES le combat !

Article 6, Les armes blanches: Interdiction d'utiliser uniquement la batte de Baseball ou la machette pour braquer la banque, la bijouterie ou une station service, cela peut engendrer un Ban de longue durée.

Article 7, Le holster d'arme: Shift+H vous permet de ranger votre arme dans son holster. Attention ! Lorsqu'il vous est demandé par un rebelle de poser votre stuff, cela comprends aussi, l'arme que vous avez dans votre holster, il est strictement interdit de garder l'arme sur soi ! et donc de s'en servir pour tuer le rebelle qui vous braque pendant qu'il fouille vos affaires.​

Règles braquages :

Une action RP est considérée comme un braquage à partir du moment où il y a eu vol de la victime! Si RIEN n’a été dérobé à l'issue de l'action RP alors CE N'EST PAS un braquage.

Article 1, l’action braquage : Les braquages doivent se dérouler dans le respect des autres règles du serveur (règles arrêts du véhicule, sommations, règles RP ect…), pendant toute la durée de la scène.

Article 2, le double braquage : Il est interdit EN TOUTE CIRCONSTANCE, de braquer la même personne plus d'une fois par reboot.

Article 3, la résistance : Si vous subissez un braquage et souhaitez résister, garder à l'esprit l'importance de votre vie (Règlement Général/Règles RP/Article 3) !
Le défendeur ET l'attaquant restent soumis aux règles des sommations !

Article 4, le légal : Si la personne détient une marchandise légale :
Si elle coopère : droit à UN SEUL Rob + 50% de la marchandise + perquisition du matériel ILLEGAL seulement.
AUCUN VOL DE VEHICULE.
Si elle ne coopère pas : tous les droits (dans le respect des règles).

Article 5, l’illégal : Si la personne détient une marchandise illégale :
Si elle coopère : Tous les droits sauf la mort.
Si elle ne coopère pas : Tous les droits (dans le respect des règles).

Article 6, le cambriolage : Voler le contenu d’une maison, ou forcer son propriétaire à vous le remettre est interdit EN TOUTE CIRCONSTANCE. Il vous est possible d’empêcher une personne d’utiliser sa maison pour y cacher une marchandise avec les sommations adéquates.

Article 7, l'ATM : Il est strictement interdit d'attendre près un ATM que quelqu'un vienne déposer ou retirer son argent pour le braquer à ce moment.

Article 8, Armes légales : Les braqueurs ont tout à fait le droit de saisir les armes légales qu'un civil possède sur soi. Attention tout de même à être en accord avec l'article 2 des règles serveur du règlement général concernant les armes donateur. Dans le cas où la personne possède une arme donateur et que vous ne l'êtes pas, demandez-lui de poser son arme à terre ou dans son véhicule afin qu'il ne puisse l'utiliser durant l'action. Ou dites lui que vous lui "supprimez" son arme, il n'aura donc pas le droit de l'utiliser contre vous tant que l'action n'est pas clairement terminée (Pour la suppression de l'arme oral veuillez faire en sorte que la personne soit à votre merci, knocker le et dites lui que vous lui "supprimez" son arme).

Règles contre braquage :

Article 1, limite : Un rebelle est autorisé à protéger un civil DESARMÉ des braquages. Interdiction de protéger un rebelle.

Article 2, procédure : Vous devez appliquer toute les règles de sommations et d’action RP si vous voulez défendre le civil face à des attaquants.

Article 3, vigilance : Il reste interdit de s’interposer dans une action RP en cours dans toute autre situation que pour protéger un civil désarmé (Règlement Général/Règles RP/Article 7).

Règles de stuff : Article 1, stuff police : Il est interdit de posséder (sur soi ou stocké), un équipement appartenant exclusivement aux forces de l’ordre. Néanmoins vous pouvez braquer et voler à un policier une arme que vous pouvez acheter au camp rebelle ou au donateur shop. Attention, si l'arme que vous volez à un policer est disponible uniquement en policier et au donateur shop, et que vous n'êtes pas donateur, cela peut vous être sanctionné par un ban.

Article 2, stuff spécial : Il est interdit de posséder un uniforme non disponible dans les marchés civil ou rebelle (uniforme de médecin, de journaliste ect…).

Article 3, véhicules blindés : Une team est autorisé à sortir un seul Ifrit et un seul Taru à la fois.

Article 4, véhicules rebelles (camo) : Interdiction de sortir un véhicule rebelle d’ailleurs que depuis le camp rebelle, une base rebelle ou Sofia.

Article 5, véhicules police : Interdiction de voler un hélicoptère de type EC635 , ou encore ghosthawk.

Article 6, Les armes blanches: Interdiction d'utiliser uniquement la batte de Baseball ou la machette pour braquer la banque, bijouterie ou une station service, cela peut engendrer un Ban de longue durée.

Règles Pactes et guerres :

Article 1, les pactes de non agression : Chaque team est autorisée à avoir UN SEUL pacte de non agression avec une autre team. Ces pactes N’AUTORISE PAS la participation à des actions RP communes. Ils vous autorisent seulement une bonne entente et l’absence d’agression. En dehors de ça, chaque team mène ses activités de son côté sans aucune sorte d'entraide !

Article 2, la guerre : Un chef de team peut déclarer à un autre la guerre. La guerre autorise le tir à vu entre les deux teams et tout acte RP affaiblissant l’adversaire (capture, destruction de matériel ect…). ATTENTION NEANMOINS AU RESPECT DES REGLES DES SAFE-ZONES.

Article 3, le motif : Une déclaration de guerre doit avoir un motif RP (meurtre, braquage, domination ect…).

Article 4, la guerre de reboot : Une team peut déclarer la guerre à une autre team pour un reboot. AUCUN REFUS POSSIBLE (sauf article 7).

Article 5, la guerre perm : Une team peut déclarer la guerre à une autre team pour une durée plus longue si les deux sont des teams officielles (validée par le staff et possédant son propre channel TS). LE REFUS EST POSSIBLE ( Pour un problème d'équilibre le but étant de ne pas dégoûter une team de jouer sur le serveur).

Article 6, fin de guerre perm : Au moment ou une guerre perm est déclarée, les chefs de team doivent se mettre d’accord sur les conditions de fin de guerre (rançon pour abandonner, date de fin fixée ect…).

Article 7, limite : Une team ne peut entrer dans une nouvelle guerre si elle en a déjà 3 en cours, même pour un reboot.

Article 8, guerre = RP + FairPlay : Le fait d'être en guerre ne doit en rien exclure le RP et la bonne entente entre les deux teams, la guerre que vous déclarez envers une autre team ne doit pas être issue d'un règlement de compte qui n'est en aucun cas issus du RP (exemple: intel ma freekill,donc on fait la guerre !) Ce genre de problème se règle en "besoin d'aide" et non sur le jeu en essayant de pourrir l'expérience de jeu de telle ou telle personne ! Une guerre doit être décidée par ceux qui en ont le droit dans chaque team et ils doivent le faire pour s'amuser, pas pour régler leurs comptes HorsRP ! Toute guerre peut être arrêtée peu importe la raison par les leaders des teams en question.

Règles actions Police/armée :

Article 1, début d’action : Une action doit débuter SELON LES MEMES règles RP et de sommation qu’avec d’autres joueurs. Les sirènes de police ne sont pas des sommmations et donc N’AUTORISENT PAS le tir à vue.

Article 2, la poursuite : Si une voiture de patrouille vous prend en chasse AVEC les sirènes. Les forces de l’ordre seront autorisées à tirer DANS VOS PNEUS (après avoir effectué des tirs de sommation à coté du véhicule en fuite) sans discuter si vous poursuivez votre route. En poursuite aérienne, si des sirènes vous poursuivirent :
_Si l'hélicoptère est légal, les forces de l’ordre ont obligation d'envoyer un message au pilote, au bout de 10 secondes si il n'y a aucune réaction du pilote en fuite, ils pourront effectuer des tir de sommation près de l'hélicoptère, si il n'y a toujours aucune réaction du pilote au bout de 10 secondes, les forces de l'ordre ont autorisation d'ABATTRE votre hélico si vous ne vous posez pas.
_Si l'hélicoptère est illégal, les forces de l’ordre ont obligation d'effectuer des tir de sommation près de l'hélicoptère, si il n'y a toujours aucune réaction du pilote au bout de 10 secondes, les forces de l'ordre ont autorisation d'ABATTRE votre hélico si vous ne vous posez pas.

Article 3, véhicule rebelle : Rouler en véhicule rebelle (camo) autorise les forces de l’ordre à mobiliser l’ensemble de leurs moyens contre vous (effectifs, strider, ghosthawk ect…). Malgré cela un engagement RP classique est obligatoire pour les deux partis, PAS DE TIR A VUE.

Article 4, le tazer : l’usage des équipements non létaux des forces de l’ordre est autorisé après des sommations orales.

Article 5, collaboration police/armée : Si un combat est en cours entre une team et les forces de l’ordres alors tout membre de l’armée ou de la police intervenant dans l’action pourra être abattu sans nouvelle sommation.

Article 6, Otage Civil/Police: Assurez-vous lorsque vous prenez quelqu'un en otage qu'il ai suffisamment de temps devant lui. Pour les prises d'otages impliquant plus d'un otage, à partir de la capture du premier otage, vous devez trouver les autres otages en moins de 15 minutes, sans quoi vous devrez relâcher votre premier otage, ceci afin d'éviter des situations où l'otage est baladé pendant plus de 15 minutes sans que rien ne se passe, mettez vous à la place de l'otage, je vous garantis que rester enfermer dans un hélico ou une voiture pendant 15 minutes sans que rien ne se passe c'est très ennuyant. Pas de vente de policier !

Règles évasion prison :

Article 1, cumul avec douane : Interdiction de lancer une action évasion en parallèle d’une action douane ! Vous ferez soit l’une, soit l’autre ! De ce fait, si vous avez le contrôle de la douane, vous ne serez pas autoriser à libérer les prisonniers !

Article 2, mode d’évasion : L’évasion s’effectue par hélicoptère sans soutien au sol (considéré comme action douane). Vous êtes autorisé à TIRER A VUE, depuis l'hélicoptère qui tente de faire évader les prisonniers, sur les policiers présents DANS L’ ENCEINTE DE LA DOUANE pendant la manœuvre.

Article 3, retour sur action : Vous ne pouvez PAS faire évader une personne si vous êtes mort sur l’action qui a conduit à sa capture (voir Règlement général/Règles RP/Article 4).

Article 4, info RP : Vous ne pouvez PAS faire évader une personne si vous n’avez pas été informé de façon RP de sa capture (voir Règlement général/Règles RP/Article Cool.

Règles braquage de banque/bijouterie :

Vous devez attendre au moins 40 minutes après un reboot (00h00, 04h00, 08h00, 12h00, 16h00, 20h00, 00h00) avant de braquer la bijouterie/banque. Ne braquez pas non plus la banque dès que les 10 policiers nécessaires sont connectés, veuillez patienter un minimum. Ne braquez pas non plus la bijouterie dès que les 8 policiers nécessaires sont connectés, veuillez patienter un minimum.
Le butin d’un braquage de banque peut varier entre 3 et 5 millions de $. Le butin d’un braquage de bijouterie peut varier entre 2 et 4 millions de $.[/B]
Vous devez absuloment envoyer un message à la police avant de braquer le coffre de la banque ou la bijouterie en précisant si il y a otage ou non, puis attendre une réponse de la police afin de savoir si ils peuvent intervenir ou non.
Braquer la bijoutrie ou le coffre de la banque sans vous assurer au préalable que la police est disponible pour jouer l'action vous vaudra une sanction !
Article 1, limites : UNE SEULE action banque/bijouterie est autorisée par reboot. Si la police vous signale que la banque ou la bijouterie a été faite, ou qu’elle participe à une prise d’otage ou une douane, vous devez patienter ou renoncer sur le champ ! Au moins 10 POLICIERS CONNECTES pour une banque. Au moins 8 POLICIERS CONNECTES pour une bijouterie. Interdiction de faire la banque et la bijouterie sur un même reboot par la même team rebelle.

Article 1, otage : Vous avez la possibilité d’utiliser UN SEUL otage pour arriver à vos fins. Vous signalerez la présence d’un otage par message à la police DES LE LANCEMENT DE LA banque/bijouterie. Si otage policier, vous devez vous assurez qu’il reste un effectif d’au moins 10 agents !

Article 2, pas d’otage : Si vous faites une banque/bijouterie sans otage, vous le signalerez par message à la police DES LE LANCEMENT DE LA bijouterie ; La règle du tir à vue s’appliquera entre les braqueurs et les forces de l’ordre jusqu’à la fin de l’action.

Article 3, zone de banque/bijouterie : Toute personne vue dans les alentours proches, après l’affichage du message de braquage, ne pourra pas se plaindre si abattu par l’un des joueurs en action.

Article 4, début et fin : L’action démarre au lancement de l’ouverture du coffre et se termine à la neutralisation ou à la fuite des braqueurs.

Article 5, le fake : Lancer un braquage sans jouer l’action sera puni ! Aucun « essai » possible.

Article 6, Otage ou Blindé : Afin de respecter un certain Fair-play au sein du serveur il est interdit pour le rebelles d'utiliser des véhicules blindés lors d'une attaque banque/bijouterie si ils possèdent en plus de cela un otage, ou prendre un otage si vous souhaitez utiliser un véhicule blindés. Le Huron et Le Taru sont strictement interdits pour les rebelles durant une banque/bijouterie. (Véhicules considérés comme blindés lourd: Ifrit, Tempest, Taru, Mohawk, Huron)

Article 7 : Vous n'avez pas le droit de faire passer l'argent entre vous ! Vous pouvez déposer/donner l'argent seulement une fois après avoir fuis de la police ! Si cette règle n'est pas respecté l'argent sera enlevé.

Règles prise d’otages :

Article 1, limites : UNE SEULE prise d’otages est autorisée par reboot. Si la police vous signale qu’une prise d’otage a déjà été faite, ou qu’elle participe à une douane, une banque ou une bijouterie, vous devez renoncer sur le champ ! Au moins 10 policiers connectés (hors otage policier -voir Article 5-).

Article 2, le lieu : La prise d’otage EST INTERDITE dans une base rebelle, dans l’enceinte de la douane, dans un commissariat ou dans une safe-zone. VOUS DEVEZ CHOISIR UN LIEU NEUTRE.

Article 3, début : La prise d’otage débute dès lors qu’un message a été envoyé à la police pour signaler le lieu de l’action et le nombre d’otages. Assurez-vous de manière Hors RP que les joueurs capturés ONT LE TEMPS pour jouer l’otage.

Article 4, nombre : Interdiction d’avoir PLUS D’OTAGES QUE DE KIDNAPPEURS.

Article 4 B, nombre : Vous devez signaler à la police le nombre REEL d’otages. Il NE DOIT PLUS CHANGER, à partir du moment où vous avez envoyé le message à la police.

Article 5, otages policiers : Capturer des policiers en tant qu’otage est autorisé avant l’envoi du message. Il est obligatoire de s’assurer qu’ils seront toujours AU MOINS 10 pour jouer l’action RP.

Article 5, la fuite : Dès que les otages sont sécurisés, les forces de l'ordre ont l'autorisation d'ouvrir le feu pour empêcher votre fuite.

Article 6, fin : L’action est terminée dès lors que tous les kidnappeurs sont neutralisés ou ont échappé aux forces de l’ordre.


Règlement base et rebelle et commissariat :
Article 1, la propriété : Une base rebelle appartient à une team. Les personnes qui n’en font pas partie ne sont pas autoriser à l’utiliser (même pour sortir un véhicule).

Article 1B, la propriété : Toute personne surprise dans une base qui n’est pas la sienne sans avoir eu L’AUTORISATION DE SES PROPRIETAIRES, pourra être abattue à vue dans l’enceinte de la base.

Article 2, l’attaque de base : Si vous souhaitez attaquer une base/commissariat il est nécessaire de prévenir les propriétaires par SMS (même en guerre). Laissez 5 min au défendeur pour se mettre en place.
ATTENTION : Il vous faut une raison RP pour attaquer une base/commissariat.
ATTENTION : si vous vous réfugier dans votre base/commissariat lors d’une action RP en cours, l’attaque peut être IMMEDIATE. Si les sommations n'ont pas été faites, faire au minimum un tir de sommation annonçant l'attaque.
ATTENTION : Si des véhicules ont étés placés pour bloquer l'entrée d'une base/comissariat/douanne les deux ont le droit d'utiliser des lockpick/pied de biche pour déplacer le véhicule. (L'armée et la police n'ont pas le droit d'utiliser le Hunter ou le Strider pour bloquer les entrées de leur commissariats/base armée).
Article 3, respawn : tout respawn dans l’enceinte de la base/commissariat est interdit lors d’une attaque en cours.

Article 4, protection : tirs de sommations autorisés A PROXIMITE d’un véhicule rodant trop près de votre base (moins de 300m environ). Soyez intelligent et n’appliquez pas cette règle aux personnes qui ne font que passer !! La police et l'Armée est autorisée à tirer uniquement sur les hélicoptères volant à trop base altitude (environ 60m) au dessus des différents commissariats/base armée. Si un hélicoptère souhaite attérir pour différentes raisons dans un commissariat ou une base armée, ils doivent demander la permission à la police ou à l'armée en précisant leurs raisons.


Règlement douane :
Toute faction ayant le contrôle de la douane doit le montrer à la population (AU MOINS UN HOMME VISIBLE AUX BARRIERES).

Article 1, limites : UNE SEULE action douane est autorisée par reboot. Si la police vous signale que la douane a été faite, ou qu’elle participe à une prise d’otage, une banque ou une bijouterie, vous devez patienter ou renoncer sur le champ ! Au moins 10 policiers connectés.

Article 2, le contrôle : La faction contrôlant la douane est autorisée à tirerpour tuer sur tout véhicule forçant le barrage ou survolant la douane. Sous réserve d’être présent DANS L’ENCEINTE DE LA DOUANE.

Article 3, occupation de douane : Vous pouvez prendre possession de la douane lorsqu’elle est libre. Vous devrez IMMEDIATEMENT prévenir la police par message de votre prise de contrôle. Sous résérve d'au moins 10 policiers, si ils ne sont pas déjà sur une opération comme la bijouterie, la banque ou une prise d'otage. La police répondra par message de son intention d’abattre les occupants ou de négocier avec eux. Les forces de l’ordre seront autorisées à mobiliser TOUT leurs moyens sans limitation pour vous abattre ou négocier... ATTENTION : Une team surprise en occupation de douane non signalée sera sanctionnée !!

Article 4, la prise de douane : Vous pouvez prendre la douane lorsqu’elle est sous contrôle des forces de l’ordre. Vous devez prévenir la police de vos intentions et leur laisser 5 min. La team attaquante préviendra dans le message de son intention de prendre la douane par les armes ou par négociation. Les forces de l’ordre seront autorisées à mobiliser TOUT leurs moyens sans limitation pour garder le contrôle.

Article 5, douane conquise : Si vous remportez une action douane, vous pouvez en garder le contrôle pendant 30 minutes avant de la restituer à la police. La police ne pourra pas effectuer de retour sur zone avant la fin de ce délai ! Vous pourrez appliquer vos règles douanières (taxes ect…), dans le respect des règles de braquage. Vous avez obligation de laisser aux personnes refusant de coopérer la possibilité DE RENONCER A PASSER LA FRONTIERE et de faire demi-tour.

Article 6, douane entre teams : Une team ne peut pas tenter de prendre la douane à une autre team. Elle ne peut être disputée qu’avec les forces de l’ordre. De ce fait une team ne sera pas autorisé à engager d’action agressive envers les personnes qui contrôlent la douane.

Article 7, fin d’occupation : Prévenir la police lorsque vous avez terminé votre occupation afin qu’elle puisse reprendre ses activités douanières normales.

Article 8, forçage : Si la douane est sous contrôle vous pourrez tenter de forcer le passage A VOS RISQUE ET PERIL. Les occupants pourront vous abattre mais vous ne serez pas autorisé à répliquer (considéré comme attaque de douane). A SAVOIR : les contrôles de police sur les véhicules passant la douane ne SERONT PAS systématiques mais aléatoires (sauf si vous êtes suspect).


Règlement police/Armée :
Règle d'engagement :

Article 1, la police : S'engager dans la police oblige à quitter sa vie civile/rebelle pour venir en renfort si un haut gradé vous le demande.

Article 2, l'armée : S'engager dans l'armée oblige à quitter DÉFINITIVEMENT sa vie civil/rebelle/police. L'armée exige un engagement de 2 mois minimum aux nouvelles recrues.

Article 3, hiérarchie : Toujours se référer au plus haut gradé en service avant de prendre une quelconque décision entraînant la responsabilité des forces de l’ordre ou le matériel mis à leur disposition.

Article 4, les communications : L'utilisation du canal groupe doit être occasionnel et seulement pour transmettre des informations utiles. Pour toute autre discussion, utiliser le TS.

Règles RP forces de l'ordre :
Le RP des forces de l'ordre doit répondre à des exigences supplémentaires.
Vous devez rester dans le rôle d'un GARDIEN DE LA PAIX en toute circonstance.

Article 0, objectif : Les PRIORITÉS ABSOLUES des forces de l'ordre sont:
-protéger les innocents.
-traduire devant la justice les suspects VIVANTS afin de leur appliquer la sanction prévue par les lois d'Altis.

Article 1, début d'action RP : Les forces de l'ordre s'annonceront pour débuter une action RP.

Article 2, la présomption : Toute action engagée envers un citoyen DOIT s'appuyer sur une présomption RP valable. Voir un tag de team à l'écran ne permet PAS l'engagement d'une action. Exemples : je vois que le conducteur d'un véhicule porte un gilet par balle ou qu'il évite volontairement une patrouille ou qu'il ne respecte pas les limitations de vitesse ect...

Article 2 B, Interpol : Vous pouvez utiliser la liste des recherchés pour reconnaître une personne avec qui vous pouvez engager une action. Vous utiliserez le RP du "signalement " ou de la "reconnaissance de plaque d'immatriculation"(dans le cas où le véhicules n'est pas rebelle).

Article 3, interruption d'actions : Contrairement aux teams, les forces de l'ordre ont le droit d'interrompre toute action. Vous devez néanmoins vous annoncer et procéder aux sommations.

Article 4, perquisition : Une perquisition à domicile doit s'appuyer sur de solides preuves RP, et doit être autorisé par un officier de police à partir du grade de Major.

Article 5, collaboration : L'armée peut intervenir dans une action police et inversement. Vous n'êtes pas dans l'obligation de faire une sommation si un combat engage déjà les forces de l’ordre. De la même façon, vous pouvez être abattu sans sommation en participant à une action déjà engagée.

Article 6, espace aérien : Une des missions des forces de l'ordre est de contrôler le trafic aérien dans les villes. L'objectif est le maintien de l'ordre en agglomération.

Article 7, véhicule+action : Il est interdit aux forces de l’ordre de déplacer un véhicule PENDANT une banque/bijouterie. Ils peuvent déplacer un véhicule en dehors de la banque/bijouterie en ayant obtenu les clés de manière RP ou en ayant utilisé un pied de biche.

Article 8, banques/bijouteries/Prises d’otages : Limite de 12 membres des forces de l’ordre (police+armée) en action banque ou prise d’otage. Et Limite de 8 membres des forces de l’ordre (police+armée) en action bijouterie ou prise d’otage.

Article 9, Douane/véhicule camo/raids : Aucune limite aux moyens mobilisés sur ces actions.

Règles spécifiques armée :

L'armée se doit d'appliquer les règles auxquelles sont soumises les forces de l'ordre.
Néanmoins il s'agit d'une force de frappe d'élite qui présente des différences.
Article 1, les patrouilles : Les patrouilles de l'armée doivent être constituées de 3 soldats minimum et de 6 soldats maximum. De ce fait, il est interdit à l'armée d'envoyer plus de 6 soldats sur une action. Les patrouilles de l’armée ne doivent pas être mixées avec celles de la police. Néanmoins si le nombre de membres de l'armée est inférieur à celui nécéssaire pour former une patrouille, ils ont le droit d'aller jouer en tant que policier, en utilisant leur équipements mais en gardant leur tag [Armée].

Article 2, saisies : Les individus/cargaisons/véhicules/stuff saisis par l'armée seront à remettre à la police.

Article 3, la vie : L'armée est la SEULE faction non soumise à la règle de la valeur de la vie. De ce fait vous êtes libre de vous rendre ou de vous battre jusqu'à la mort.

Règles usage du létal :

Article 1, droit de tirer :Vous êtes autorisé à user de vos armes dans le cas où : _Vous ou vos collègues avez subit des tirs, sur vous même ou sur votre véhicule.
_Un combat vous impliquant vous ou vos collègues est engagé.
_Vous ou un de vos collègues avez subit un knock.
_Vous ou vos collègues avez effectué ET subit une SOMMATION (voir article 2).

Aricle 2, la sommation :
_Une menace de mort ORALE envers une personne/team. Attention à laisser au minimum 5 secondes pour obtempérer !!
Subir une menace NE DISPENSE PAS d'en faire une à votre tour si vous souhaitez tirer le premier!
_La sommation tir (VOYANT ET DEVANT LE VEHICULE) ne peut être utilisé QUE si l'adversaire est en hélicoptère (lui laisser 10 secondes pour quitter la zone).
_La sommation par téléphone n'est autorisé que envers la Police/l'armée et inversement (par logique RP)!!

Article 3, l'arrêt de véhicule :
_Lors d'un barrage, il est OBLIGATOIRE de demander l'arrêt d'un véhicule ORALEMENT dans un premier temps ou si vous vous trouvez dans un véhicule, vous devez activer vos gyrophares et votre sirène. Si le véhicule refuse de s'arrêter (Laissez lui tout de même le temps de réagir si il ne ralentis pas) alors droit de tirer dans les PNEUS.
_ Lors d'une poursuite, si elle s'éternise (au moins 5 minutes), les poursuivants on l'autorisation d'effectuer des tirs de sommation puis des tirs dans les roues, si la personne poursuivie meurt les poursuivants n'auront rien à rembourser.
_Une fois le véhicule à l'arrêt, appliquer la règle sur les sommations.
SAUF si la personne use de l'article 1 et engage le combat dès la descente du véhicule (se place, vise, ect...).

Article 4, collaboration : Une fois un combat engagé tout membre d'une des factions en combat pourra être abattu à moins qu'il ne signifie sont intention de se rendre (mains sur la tête, reddition orale ect...).

Article 5, la reddition : Tuer une personne qui a les mains sur la tête ou qui demande à se rendre est interdit en TOUTE circonstance. La reddition est possible AVANT, PENDANT, ou APRES le combat !

Règle tazer :

Article 0, le tazer : l’usage des équipements non létaux des forces de l’ordre est autorisé après des sommations orales.

Règles stuff :

Article 1, le grade : Interdiction d'utiliser un équipement non accessible à votre grade.

Article 2, le strider : UN strider peut être utilisé lors des actions suivantes : banque/bijouterie, Prises d'otage, Douane, poursuite d'Ifrit/Tempest, raid sur une base rebelle barrages rebelles, manifestations et émeutes.

Article 3, le ghosthawk : UN ghosthawk peut être utilisé lors des actions suivantes : Douane, poursuite de véhicule blindé lourd (Ifrit/Taru/Tempest/Huron) et raid sur une base rebelle, raid sur traitement drogue ou dealer si véhicule blindé.

Article 4, stuff extérieur : Les forces de l'ordre n'ont pas le droit d'utiliser un équipement ou un véhicule exclusif à une autre faction. Sauf pour emmener un véhicule au poste de police.

Article 5, les garages : Les forces de l'ordre ne doivent pas sortir de véhicule ailleurs que dans leur bases ou commissariats.

Règle destruction de véhicules :

Article 1, marchandise illégale : La police se doit de détruire TOUT véhicule contenant de la marchandise illégale. Si le propriétaire a pu être capturé, vous pouvez lui offrir la possibilité de sauver son véhicule pour une amende correspondant à 50% du prix de vente.

Article 1 BIS, marchandise illégale : Vous ne détruirez pas un véhicule civil si la personne qui vous l'apporte (ou le suspect) n'en est pas le propriétaire, vous devrez alors contacter le propriétaire du véhicule pour avoir plus d'informations (si le propriétaire du véhicule n'est pas connecté et si le vol de ce véhicule ne vous a pas été signalé, vous devrez donc l'envoyer à la destruction).
Pour les rebelles: Veuillez ne pas vous présenter au Poste de police en étant stuffé rebelle avec un véhicule plein de drogue que vous avez saisi. Envoyez dans ce cas un message à la police avec les positions du véhicule. Dans le cas contraire, la police aura tout à fait le droit de vous interpeller pour les objets illégaux que vous possédez sur vous !

Article 2, les véhicules camo : La police se doit d'intercepter et détruire tout véhicule camo rebelle par TOUT les moyens mobilisables. ATTENTION : un véhicule obtenu SANS ACTION RP (véhicules abandonnés), doit seulement être mis en fourrière. Le souci étant de ne pas détruire le véhicule d'un joueur qui a subit une perte de connexion ou un crash quelconque...

Article 3, action RP : Tant qu'une action RP n'est pas terminé les policiers n'ont aucun droit de mettre en fourrière un véhicule quelconque.

Règles rebelles/civils VS forces de l'ordre :

Article 1, début d’action : Une action doit débuter SELON LES MEME règles RP et de sommation qu’avec d’autres joueurs. Les seules sirènes N’AUTORISENT PAS le tir à vue.

Article 2, la poursuite :
_Il est OBLIGATOIRE de demander l'arrêt d'un véhicule ORALEMENT ou avec les gyrophares et sirènes dans un premier temps, dans la mesure du possible.
_ Si le véhicule refuse de s'arrêter (Laissez lui tout de même le temps de réagir si il ne ralentis pas) alors droit de tirer dans les PNEUS.
_ Attention, si une poursuite s'éternise, les poursuivants on l'autorisation d'effectuer des tirs de sommation puis des tirs dans les roues, si la personne poursuivie meurt les poursuivants n'auront rien à rembourser.
_Une fois le véhicule à l'arrêt, appliquer la règle sur les sommations. SAUF si la personne use de l'article 1 et engage le combat dès la descente du véhicule (se place, vise, ect...).
Pour les véhicules aériens, si les forces de l'ordre déclenchent les sirènes (via leur hélicoptère ou leur voiture) vous devrez absolument vous poser là où là où ils vous l'auront signalé par message ou via la présence d'une fumigène, sans quoi ils auront l'autorisation de vous abattre.

Article 3, véhicule rebelle : Rouler en véhicule rebelle (camo) autorise les forces de l’ordre à mobiliser l’ensemble de leurs moyens. Malgré cela un engagement RP classique est obligatoire pour les deux partis, PAS DE TIR A VUE.

Règles Raids :

Article 1, motif : Le raid sur un lieu illégal (point de farm, camp rebelle ect...) doit être motivé par un élément RP (interrogatoire, filature, poursuites ect...).

Article 2, effectif : Un raid doit compter un effectif de 4 policiers minimum dont un haut gradé.

Article 3, bases : Si la cible du raid est une base rebelle, vous devez envoyer un message à un membre de la team propriétaire et leur laisser 5 minutes avant l'attaque. ATTENTION : Si des suspects se réfugient dans leur base lors d'une action EN COURS. Vous pouvez attaquer cette dernière immédiatement. Si les sommations n'ont pas été faites, faire au moins un tir de semonces annonçant l'attaque.

Règles prise d'otage :

Article 0, limite: UNE SEULE action prise d’otage est autorisée par reboot. Vous pouvez REFUSER l’action si la prise d’otage a été faite, ou que vous participez à une banque/bijouterie ou une douane. La team adverse doit renoncer sur le champ ! Ou si vous n’êtes pas au moins 10 policiers connectés. ATTENTION : 12 membres des forces de l’ordre MAXIMUM sur ce type d’action.

Article 1, le sauvetage : Le RP des forces de l'ordre leur impose de faire passer la vie de l'otage AVANT TOUTE CHOSE. Abandonner le sauvetage est une décision prise par un haut gradé, lorsque toute négociation a été rendue impossible.

Article 2, le négociateur : Le négociateur doit être un officier de police de grade Adjudant ou supérieur.

Article 3, la fuite : Dès que les otages sécurisés, autorisation d'ouvrir le feu pour stopper la fuite des kidnappeurs.

Règles douanes :

Toute faction ayant le contrôle de la douane doit le montrer à la population (AU MOINS UN HOMME VISIBLE AUX BARRIERES).
Article 1, limites : UNE SEULE action douane est autorisée par reboot. Vous pouvez REFUSER l’action si la douane a été faite, ou que vous participez à une prise d’otage ou une banque/bijouterie. La team adverse doit renoncer sur le champ ! Ou si vous n’êtes pas au moins 10 policiers connectés.

Article 2, le contrôle : La faction contrôlant la douane est autorisée à tirerpour tuer sur tout véhicule forçant le barrage ou survolant la douane. Sous réserve d’être présent DANS L’ENCEINTE DE LA DOUANE. Le contrôle de véhicule ne SERA PAS systématique mais aléatoire (sauf présomptions RP).

Article 3, occupation de douane : Une team peut prendre le contrôle de la douane lorsqu'elle est libre. La police sera avertit par message. Les forces de l'ordre répondront au message en indiquant s’ils comptent reprendre le site par la force ou par négociation A partir de la réception du message vous pouvez mobiliser TOUT les moyens dont vous disposez pour reprendre la douane.

Article 4 , la prise de douane : Une team peut tenter de reprendre la douane lorsqu'elle est sous contrôle des forces de l'ordre. Vous serez prévenue par message et aurez 5 min pour préparer vos défenses. La team attaquante préviendra dans le message de son intention de prendre la douane par les armes ou par négociation. Les forces de l’ordre seront autorisées à mobiliser TOUT leurs moyens sans limitation pour garder le contrôle.

Article 5, douane conquise : Si vous perdez le contrôle de la douane elle sera à la main du vainqueur pendant 30 minutes. La police ne pourra pas effectuer de retour sur zone avant la fin de ce délai !

Article 6, fin d’occupation : Vous serez prévenu de la fin d'une occupation afin que les forces de l'ordre puisse reprendre ses activités douanières normales.

Article 7, forçage : Si un véhicule tente de forcer le passage autorisation de tirer pout tuer A SAVOIR : Les civils/rebelles ne seront pas autorisé à répliquer dans ce cas de figure (concidéré comme attaque de daoune).

Règles banque/bijouterie :

Article 0, limite: UNE SEULE action banque/bijouterie est autorisée par reboot. Vous pouvez REFUSER l’action si la banque/bijouterie a été faite, ou que vous participez à une prise d’otage ou une douane, la team adverse doit renoncer sur le champ ! Ou si vous n’êtes pas au moins 10 policiers connectés. ATTENTION : 12 membres des forces de l’ordre MAXIMUM sur ce type d’action.

Article 1, avec ou sans otage : Si vous recevez un message indiquant une présence d'otage, alors appliquer les règles de la prise d'otage. Si vous ne recevez un message indiquant qu’il n’y a PAS d’otage alors tir à vue autorisé sur les braqueurs.

Article 2, fin de banque/bijouterie : L’action est terminée à partir du moment où les braqueurs ont été neutralisés, ou que l’équipe envoyée sur l’action à perdue la trace des suspects.



Règlement médecin :
Article 1 : Immunité totale pour les médecins, interdiction de les prendre en otage ni de les braquer. Leur principale utilité est de sauver des vies, pas d'y nuire.

Article 2 : La hiérarchie en interne du système soignant doit être respecté à la lettre.

Article 3 : Les médecins ne peuvent intervenir sur une zone de conflit qu'à la fin des hostilités pour porter secours aux individus blessés.

Article 4 : Tout médecin étant décédé dans l'exercice de ses fonctions à le droit de reprendre son service dans la seconde suivant sa résurrection.

Article 5 : Les médecins peuvent être réquisitionné pour une intervention de police et seront équipés en conséquence d'un gilet par balle fournis par les force de l'ordre, gilet qui sera restitué par la suite aux forces de l'ordre.

Article 6 : La réanimation d'un policier en difficulté passe en priorité avant toute autre intervention.

Article 7 : Un rebelle ne peut être réanimé par un médecin excepté en la présence d'un policier.

Article 8 : Les medecins ne sont pas autorisés à porter un quelconque armement sous peine de radiation des services soignants.

Article 9 : Si vous vous rendez sur une zone de conflit comportant des blessés et qui s'avère être sous contrôle rebelle, vous êtes priés de quitter la zone immédiatement pour préserver vos vies.


Règlement BAC :
La police a la possibilité d’organiser des patrouilles en civil… Afin de surprendre les criminels !

Article 0, la BAC : Etre en BAC permet de patrouiller en véhicule civil/banalisé, sans votre grade affiché mais AVEC votre gilet pare-balles et votre béret (sinon impossible de reconnaître un policier lors d’une action RP).

Article 1, conditions : 10 policiers connectés minimum, 1 patrouille maximum et autorisation d’un officier major ou supérieur.

Article 2, effectif : 4 officiers maximum dont 2 d’un grade d’adjudant minimum.

Article 3, RP :Le déroulement d’une action RP reste soumise aux règles normales.


Règlement teamspeak :
Article 1 : Ne doit pas contenir de caractère pornographique

Article 2 : Ne doit pas contenir aucun préfixe.

Article 3 : Ne doit pas être ressemblant avec celui d'un membre du staff.

Article 4 : Ne doit faire aucune référence à un autre serveur.

Article 5 : Ne doit pas être cause de débat principalement politique.

Article 6 : Ne doit pas faire référence à des propos racistes et/ou homophobes.

Article 7 : Dans toutes circonstances, sachez garder votre calme

Article 8 : Soyez respectueux, courtois, poli envers les utilisateurs et le staff. "Bonjour", "Merci", "Au revoir" n'ont jamais tué personne.

Article 9 : Aucune insulte ne seras tolérée, restez courtois et poli. (sous peine d'avertissement puis d'un ban)

Article 10 : Ne pas diffuser de lien ou avatar à propos pornographique au autres (sous peine d'avertissement puis d'un ban)

Article 11 : Aucune forme de racisme ou de discrimination ne serra acceptée sur ce serveur teamspeak. (sous peine de ban)

Article 12 : Respectez les channels (ex : AFK ... ) Absent > Dans channel AFK !

Article 13 : Interdiction de poke une personne qui se trouve dans un canal "Ne pas déranger" ou Bureau d'administration si c'est urgent. (sous peine de kick ou de ban)

Article 14 : Interdiction de flood un canal ou de poke sans arrêt une personne (sous peine de ban)

Article 15 : Il est interdit et très mal vu de couper la parole à qui que ce soit aussi bien pour les Membres du Staff que pour les Joueurs. Évitez de déranger les autres joueurs avec les bruits de fonds ou des paroles incessantes, nous sommes nombreux, respectez vous.

Article 16 : Toute personne qui whispe une personne du Staff sera sanctionner d'un bannissement temporaire du TeamSpeak 3.
avatar
Rosil
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 31/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://clan-g-s-k-fr.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum